Parcours historique de la Tour Blanche en Coupe de France !

Retour à la page principale du bric à brac

Après avoir éliminé Ecouen 3-1 lors du second tour puis le JEEN 1-0 lors du 3e tour, après être venu à bout du club du Top 12 et tenant du titre Clichy 3-0 en 1/32e de finale, la Tour Blanche a récidivé en battant Juvisy 2-1 en 1/16e de finale, avant de sortir Saint-Quentin-en-Yvelines 3-0 en 1/8e ! L'équipe se propulsait ainsi en quart de finale, comme en 1959. Epoque où, rappelons-le, le niveau des échecs français était peu relevé et n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui.

La Tour Blanche était le seul rescapé de la Nationale 2, les 7 autres clubs qualifiés pour les quart de finale étant Chalon, Mulhouse, Bois Colombes, Strasbourg (Top 12) ainsi que Migne, Monaco et Toulouse (Nationale 1).

Ce dimanche 18 mai, la Tour Blanche jouait donc contre le club du Top 12 Bois-Colombes. Un grand merci à la Mairie du 20e pour avoir mis à notre disposition la magnifique salle du Conseil :

Nous remercions également Boris Plane, président du club de Bois-Colombes, pour avoir accepté que le match se déroule à Paris.

Nous remercions enfin chaleureusement Epency Epara-Epara, adjoint en charge des Sports, pour être venu représenter la Mairie et faire la connaissance des joueurs :

De gauche à droite : Armin Morrabi, Ludovic Gantner, Epency Epara-Epara, Laurent Gagnepain, Benoît René et Vladimir Kouptsov.

Epency Epara-Epara lance le match !

La Tour Blanche était opposée à une belle équipe de Bois-Colombes, composée notamment du tout nouveau Grand Maître International Samy Shoker et du Maître International Kamran Shirazi.

Sur les échiquiers, de belles luttes s'engageaient devant les spectateurs.

Vladimir doit s'incliner, alors que Ludovic Gantner gagne une pièce contre Kamran Shirazi dans une position compliquée. mais il ne parviendra malheureusement pas à s'imposer et devra se contenter de la nulle.

Armin, dans une position équilibrée, rate un coup de son adversaire qui ne lui laisse aucune chance. Enfin, Benoît, jouant une position resserrée et difficile, se battra durant 5h30 mais devra finalement abandonner.

Au finale, défaite 0-3 contre une équipe plus forte, à qui nous souhaitons bonne chance pour la suite.

Encore bravo à notre équipe qui a porté haut les couleurs du club ! Merci également à Cyprien, le sélectionneur, et à Benoit Leclercq, qui a joué lors des rondes précédentes.

Merci enfin à Jean-Pierre pour la logistique de ce quart de finale.

Et rendez-vous l'année prochaine pour tenter de faire au moins aussi bien !